Accueil Contact

CANAL 2’OR ACTE 11...

Clip Officiel - La go de mon c...

La go de mon coeur - Karaoké...

Maahlox illumine le Paposy et ...

ALAIN DEXTER ET CARINE INÈS :...

La go de mon coeur - Lyrics...

Matinée Jeunes Yé-Letch...

Anicet Czar - Mema...

MARIAGE DE STAR POUR ALAIN DEX...

Chamy Crys - Le chirurgien...

Ndolo by Sweet Dazy...

M-jres - Alexis( remix salatie...

Système Dinem - Congo joss...

Mojavely - Marlboro...

Cedric Einstein - Pime mis - V...

POURQUOI JE SERAIS AU CONCERT DE MAAHLOX LE 26 JUIN 2018 AU PALAIS DES SPORTS DE YAOUNDÉ ?

CHARRIER OFFISHAL

- Lu 1507 fois 

Vous êtes père de famille, gardien de nuit, vivant dans un studio avec votre femme Rachel et vos deux enfants, Christian et Lena.

Christian fait la classe de 3e et Lena est au cours moyen deuxième année.

Ils fréquentent tous dans des établissements loin de votre domicile et pour s’y rendre, ils doivent se lever très tôt le matin et aller à pied pour ne pas arriver en retard.

Votre salaire de 45 000 FCFA /mois ne vous permet pas de leur payer le taxi chaque matin.

L’éducation pour vous est quelque chose de primordial, vos enfants doivent bénéficier d’une formation de qualité, afin de s’en sortir dans une société qui vous a cannibalisé.

Vous ne souhaitez pas voir vos enfants subir le même sort.

Chaque fois que vous avez l’occasion de discuter avec eux, vous essayez de leur faire comprendre les réalités de la vie, afin qu’ils ne tombent pas dans les travers qui ont été sur votre chemin et qui les attendent inévitablement.

En général, les classes débutent à 7h30, les enfants ont donc le devoir de se lever tôt afin de s’apprêter, prendre leur petit-déjeuner lorsque c’est possible avant de se rendre à l’école.

Votre patron vous envoie en mission pour 4 jours, vous informez votre femme, et vous lui donnez 10 000 FCFA, tout ce dont vous disposez afin qu’elle s’occupe des enfants durant votre absence.

La mission met finalement 3 jours au lieu de 4, vous souhaitez faire une surprise à votre femme et vous revenez à la maison sans prévenir.

En arrivant à la maison aux environs de 9h30, vous observez Christian et Lena encore en train de dormir au salon, la télévision allumée, la porte ouverte et leur maman Rachel couchée dans votre chambre avec un autre homme, totalement abasourdi, certainement après une nuit à la charge de sa batterie jusqu’à 120 %.

Que feriez-vous ?

Vous viendrez chuchoter dans leurs oreilles :

« Mes enfants, levez-vous, vous serez en retard pour l'école ? »

« Rachel, pourquoi les enfants dorment encore à cette heure ? »

« Qu’est-ce que cet homme fait dans ma chambre ? »

Bien sûr que NON !

Vous allez plutôt prendre un seau d'eau et verser sur eux, leur crier dessus ou encore prendre votre arme et abattre tout simplement votre femme et son amant.

À ce moment, vous penserez à tous les sacrifices que vous faites pour eux, afin qu’ils ne puissent pas vivre le calvaire que vous êtes en train de vivre, et vous aurez la douloureuse preuve, par leurs actes, que visiblement ils s’en fichent.

Il sera impossible pour vous d’être docile envers eux à ce moment.

Dans cette première partie, il s’agissait pour moi de caricaturer la situation du Cameroun sur le plan micro-individuel avec ce couple.

Sur le plan macro-étatique, le phénomène est quasi-similaire.

Nous sommes dans un pays où les consciences sur le plan culturel, social et économique sont tellement dégradées qu’elles ne dorment même plus, elles sont carrément dans un coma profond et ceci dans tous les secteurs d’activités !

? Dans le domaine de l'industrie, nous importons encore le cure-dent, les cotons-tiges, l’eau, les fourchettes, la friperie, même l’huile de palme, on pourrait citer des exemples ainsi à l’infini…

? Dans le domaine de la médecine, nous avons un système de santé désuet,

? Dans le domaine de l’éducation, le phénomène de ce que j’aime appeler « la diplo-mythe » que je définis comme étant l’infection causée par une abondance de diplômes, sans consistance intellectuelle, qui transforme les futurs diplômés en chômeurs qualifiés,

? Sur le plan politique, on se retrouve avec des institutions qui n’arrivent plus à résoudre les problèmes des concitoyens, pillent les ressources et les jeunes qui représentent plus de 50% de la population sont abandonnés à eux-mêmes…

? Et dans le domaine de l’art, une surconsommation même subliminale de ce qui vient d’ailleurs.

Lorsque j’étais jeune, dans mon quartier Nkomkana à Yaoundé, il y avait des agressions pratiquement tous les soirs, et à chaque fois qu’on appelait la police, elle arrivait toujours lorsqu’il n’y avait plus rien à faire.

C’était idem lorsqu’il y avait un incendie, il était souvent ahurissant de se rendre compte que les pompiers vous disent qu’ils n’ont pas de carburant dans les voitures, qu’il y a pas d’eau ou encore, même lorsqu’ils arrivent, c’est souvent trop tard, tout est brûlé pendant que les populations se battaient avec les seaux d'eau.

C’est ainsi que, pour les problèmes d’insécurité, nous avons décidé de créer dans notre quartier, ce qu’on appelle les comités d’auto-défense.

Les grands frères qui passaient du temps à porter le fer et jouer aux cartes devaient rendre leurs muscles plus utiles en soirée, ceci en protégeant le quartier, chacun par vague.

C’était un moyen d’apporter nos propres solutions aux problèmes que nous rencontrons tous les jours, l’insécurité dans ce cas afin de compenser les insuffisances étatiques, au lieu de passer du temps à critiquer sans poser d’actions, et par conséquent pleurer nos morts, tous les jours, tout seul !

Sur le plan intellectuel, c’est la même chose qui doit se produire, ce que j’aime appeler cette fois : « l’auto-défense intellectuelle ».

Comprendre les insuffisances d’un système et surtout le profond degré d’aliénation d’une population, et prendre ses responsabilités en posant des actions fortes pour y remédier.

Heureusement, dans pratiquement tous les secteurs d’activités au Cameroun, il y a des jeunes qui se battent afin que cette humiliation intellectuelle cesse à jamais.

Sur le plan entrepreneurial avec des startups, sur le plan scolaire, médical, etc. la plupart des fois sans aucun soutien financier, ou encore institutionnel, mais ils ne baissent pas les bras.

Raison pour laquelle, j’aime utiliser l’expression « vendre son lit », car c’est réellement ce qu’ils font au quotidien pour sortir de ce coma intellectuel qui nous gangrène, sans que personne n’ose dire STOP !

Ces combats ont pour but de restaurer notre dignité et doivent se mener en complémentarité, car aucun secteur d’activité ne doit être épargné.

Nous sommes tous des ignorants, mais nous n’ignorons pas les mêmes choses, et nous devons travailler ensemble, chacun comme une pièce d’un puzzle, pour restaurer la magnifique image de notre pays l’Afrique, et notre quartier que nous aimons tant, le Cameroun.

Dans ce combat, aucune pièce du puzzle ne peut fonctionner ou s’en sortir sans l’autre, comme une clé ne sert à rien sans une serrure, sa serrure.

Aucun acteur n’est plus important qu’un autre, mais tous les acteurs ont le devoir de travailler ensemble afin de contribuer au développement pluridimensionnel de notre pays.

Et, le seul moyen de réveiller une personne profondément endormi et parfois inconscient de la situation d’aliénation dans laquelle il se trouve c’est en le choquant.

Plus le choc est violent, mieux il est !

C'est une stratégie de base en communication et en neuromarketing raison pour laquelle, vous verrez beaucoup de scènes de violences et de sexualité à la télévision, car, cela permet de facilement provoquer des émotions, ce qui permet l'entrée plus simple dans notre subconscient d'une information publicitaire, c'est ce qu'on appelle le TEMPS DE CERVEAU DISPONIBLE.

Il serait donc inconcevable de penser que ce combat ne doit pas aussi se mener dans le secteur de l’art, de la musique, et plus spécifiquement de la musique urbaine, qui tient son essence de la revendication et dans ce secteur d’activité, Maahlox Levibeur représente une figure importante.

C’est exactement cette stratégie qu’il utile pour réveiller ces enfants (Christian et Lena) du père de famille gardien de nuit, avec ce seau d’eau, ces gifles ou son arme, éléments qui matérialisent ici chacune des paroles de ses chansons, afin que ces enfants puissent se réveiller de ce profond coma et prendre conscience du rôle qui est le leur.

Il fut un passé très récent, nous étions inondés de la culture musicale étrangère (États-Unis, Europe, Côte d’Ivoire, Nigéria, etc.) sans que cela ne gêne personne.

Dans le village planétaire dans lequel nous sommes, en soi, ce n’est pas une mauvaise chose d’écouter ce que les autres font.

Cela est nécessaire pour s’inspirer, mais c’est surtout important de revendiquer notre culture, afin que notre jeunesse puisse s’abreuver à une source qui est la leur, et avec laquelle ils peuvent braver tous les obstacles, car, cela correspond mieux à leur contexte social, économique et culturelle.

Si le monde est un village planétaire, alors nous ne devons pas venir dans ce village les mains vides, nous devons offrir nous aussi quelque chose qui nous est propre, notre culture, notre identité, notre spécificité, et c’est cette diversité qui caractérise notre humanité.

Ici, nous pouvons féliciter les artistes camerounais, surtout de musique urbaine, qui ont pris leurs responsabilités afin qu’aujourd’hui, nous soyons fiers d’écouter notre propre musique.

C’est aussi cela le patriotisme économique sur le plan culturel.

Maahlox Levibeur est donc l’une des personnes ayant compris ce combat ô combien important !

Le concert que Maahlox Levibeur organise le 26 juin 2018 au Palais des sports de Yaoundé n’est pas un événement, ce n’est même pas un concert en réalité, c’est une consécration qui aura un impact qui ira au-delà du secteur culturel.

De son organisation, jusqu’à sa concrétisation, nous pouvons observer toutes les tares de notre société en termes de soutien quasi absent de ceux de nos compatriotes, qui pourtant soutiennent même parfois des artistes médiocres qui viennent de l’étranger.

Dans sa stratégie, Maahlox Levibeur veut briser de nombreux tabous et mythes, qui doivent servir d’exemple à toute la jeunesse de notre pays :

? Montrer que le respect ne se quémande pas, il s’arrache,

? Montrer que les Camerounais ne sont pas médiocres et peuvent faire de grandes choses d’eux-mêmes, même sans soutien,

? Montrer que le succès découle du travail acharné, et qu’il est possible de résister à un système qui tient à nous cannibaliser en restant intègre, vrai et compétent,

? Comprendre qu’on peut user de ses propres ressources pour impacter tout un pays, sans se compromettre,

? Faire comprendre aux autres artistes que les verrous sont enfin levés, c’est désormais possible de vivre de son art, sans mendier et sans accepter des conditions indignes et dégradantes.

Tellement de leçons à tirer, on pourrait en écrire un livre qu’on enseignerait à l’école !

Lorsque le père de famille verse l’eau chaude sur ses enfants pour qu’ils se réveillent et aillent à l’école, en fait ce n’est pas parce qu’ils ne les aiment pas, loin de là !

Nul n'a le monopole de l'amour pour son pays.

Il ne voudrait juste pas qu’ils tombent dans les mêmes travers que lui, qu’ils n’adoptent pas la paresse, qu’ils comprennent que nous sommes dans une nation où il faut se battre très dur, parfois tout seul pour réaliser ses rêves, sans pleurer, sans toujours accuser les autres, et tout ceci en restant digne et fier de la seule chose qui nous permettra de nous démarquer : NOTRE TRAVAIL.

Maahlox Levibeur incarne à travers ses chansons notre propre miroir, chacune de ses chansons est un seau d’eau qu’il nous verse afin que nous puissions à chaque fois prendre conscience de qui nous sommes en réalité, car, il est impossible de recréer notre avenir, transformer notre quotidien et le rendre plus radieux sans nous questionner sur qui nous sommes réellement, identifier ces choses qui clochent en nous afin de les modifier.

Lorsqu’on se retrouve dans un trou, la première chose à faire est d’arrêter de creuser le trou !

La seconde chose à faire c’est de se poser la question : comment ai-je fait pour me retrouver dans ce trou ?

Et la troisième chose à faire, trouver des moyens pour en sortir : échelle, corde, etc.

C’est le seul moyen d’en sortir.

Maahlox Levibeur a donc choisi de nous montrer à travers ses chansons, le trou dans lequel nous sommes, car sans reconnaître et admettre que nous sommes dans un trou social, économique et culturel, il est impossible d’adopter la méthodologie nécessaire pour en sortir.

Certains se plaindront de la forme, mais ils doivent aussi comprendre que c’est aussi cela l’art, il doit être suffisamment époustouflant sur le plan émotionnel pour marquer l’attention.

C’est la raison pour laquelle, à l’école, on ne nous enseigne pas notre histoire et il n’existe pas de statuts de nos héros dans notre société.

Le colon voulait empêcher que nous puissions nous identifier réellement à qui nous sommes, car ils avaient compris très tôt que, lorsqu’un peuple sait qui il est, maîtrise sa culture, ses ancêtres et l’enjeu du combat que ces derniers menaient, il devient invincible et migre inévitablement vers son autonomie intellectuelle, mentale, psychologique, culturelle et économique.

Il fallait donc travestir notre histoire en présentant nos héros comme des maquisards, afin qu’on ne puisse jamais s’identifier à eux, mais plutôt aux héros des autres, et le résultat flagrant est que nous avons toujours de façon subconsciente un sentiment de domination et d’infériorité vis-à-vis d’eux.

Maahlox Levibeur, par ses chansons, refusent de travestir qui nous sommes, afin que nous en soyons suffisamment choqués, et que cette douche froide fasse en sorte que nous ne restions plus jamais couchés jusqu’à 9h30, pourtant l’école débute à 7h30.

Ce concert n’est pas un concert, c’est notre histoire qui s’écrit, car tout ce qui se fait pour nous, sans nous, se fait contre nous !

Cette fois, nous avons l’opportunité de participer activement à l’écriture de cette histoire, notre histoire, en nous rendant à ce concert.

Pas besoin d’aimer Maahlox Levibeur pour le faire, qui aimait tous les révolutionnaires ?

Des divergences, il en existe toujours, car l’unanimisme n’existe pas, mais lorsqu’un objectif commun est un jeu, on fait taire nos égos et on soutient, car lorsqu’il faut agir, parler devient trahir.

Le propre de la nature humaine c’est aussi l’imperfection, et Maahlox Levibeur n’échappe pas à cette règle.

Il a ses tares, comme chacun d’entre nous, mais ayons la lucidité de comprendre que, l’évènement qu’il est en train d’organiser, qu’il le réussisse ou pas, sera un signal assez fort pour nous faire comprendre l’audace qu’il faut avoir dans nos familles, nos projets, notre société et même notre vie pour briser les barrières qui nous empêchent de réaliser nos rêves.

? AUCUN HÉROS DANS L’HISTOIRE N’ÉTAIT NORMAL !

Il faut être anormal pour comprendre que la norme ne correspond pas à notre idéal et qu’il faudrait l’améliorer, la redéfinir ou totalement la changer.

Maahlox Levibeur l’a très bien compris et en ce sens, il est anormalement talentueux et fera entrer le 26 juin (date déjà historique en rapport avec le décès de Marc Vivien FOE) définitivement dans l’histoire culturelle du Cameroun.

Je soutiens TOTALEMENT ce concert, peut-être parce que j’ai été moi aussi rappeur, mais surtout parce que, lorsque l’enjeu national est en jeu, il est de notre devoir de soutenir avec toute la fermeté, car c'est notre diversité, la confrontation de nos visions et méthodes qui font notre patriotisme.

D'ailleurs, j’y serais avec mon tee-shirt M.O.U.F.

TOUS AU PAPOSY LE 26 JUIN 2018 !!!



©: Dr. Claudel NOUBISSIE



AGENDA

Les acteurs des musiques urbaines se mettent au back to School.

Donner une chance aux enfants défavorisés d'avoir accès à une éducation de qualité est l'objectif poursuivit de la deuxième édition de l'événement Back to School qui se tiendra le jeudi 31 ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

BOOBA en concert géant à Yaoundé

Le duc de Boulogne dans le pays de Samuel ETO'O, le 13 mai 2017 en concert géant au Cameroun plus précisément au stade omnisports Ahmadou Ahidjo de Yaoundé. Nous annonce Pit Baccardi, le PDG d'EMP ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Royal Night - Pass : 2000FCFA avec conso

2 000 FCFA

Commandez en ligne votre pass pour le Grand Gala annuel de fin d'année artistique, organisé par le 1T1WoX, la Kenzo Gang 237 et Angambatu.com.
Le jeudi 22 décembre 2016 au Katios Night Club ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

[BBOY REPTIL] : Veillée Artistique

La veillée artistique de Bboy Reptil aura lieu le mercredi 10 avril 2019 au Complexe Culturel Bunker à Yaoundé.
De 19h à Xh vont se succéder sur là scènes des prestations musicales et de ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

2 Concerts Géants de la Tournée du Coeur

Comme #Daphne - #Minks - #Salatiel - #Magasco - #Numerica - #Ambe - #ThierryOlemba, artistes de la scène urbaine camerounaise, venez sauver une vie en assistant à un des 2 Concerts Géants de la Tou ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Afro Fitness

Viens sculpter ton corps tout en t'amusant avec tes coachs ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Bibizaine Team au Festival Bar

Une autre démonstration de force de notre meilleur groupe des danses afro-urbaines en Afrique. Tous en maillots numéro 6 des lions indomptables camerounais ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

La vérité sur les CANAL 2'OR

Félicitations aux niominés...
La plus grande cérémonie de récompense des acteurs culturels Du Cameroun, d'Afrique Central...

Restez scotché pour la chronique...! ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Club Turbo Plus présente Lysette Onambele et Mel B

Ce sera le samedi 17 novembre 2018 au rond point damas à partir de 20h.
Un Show Explosif supervisé par M. Robert ESSOMBA. Entrée gratuite. ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

La Star GADOUGOU à Bafia

En compagnie de ses gars surs dans la team Bibizaine, il promet un spectacle de malade!! Une dinguerie incroyable!!!
Ces 24 et 25 Novembre à la PIMENTERIE DU MBAM dès 22h ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Lady Ponce en tourne nationale

En compagnie de son orchestre la Ponce Attitude, la divas du bikutsi camerounais nous promet un show très chaud les de sa tournée durant le mois de décembre 2018 ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Dance Challenge à la cour Suprême

Tous les mercredis gagnez 15.000fcfa en groupe ou en solo en affrontant des adversaires aussi déterminés que vous. ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

EMMANUEL DJOB EN CONCERT CE SAMEDI 21 OCTOBRE A DOUALA

L'artiste Camerounais, finaliste de The Voice France 2013 EMANNAUEL DJOB sera en Concert le samedi 21 Octobre 2017 dans la grande et somptueuse salle de fête FALAISE DIAMOND.

C'est pen ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

K Tino - Wata fufu tour

La matriarche incontestée du la musique camerounaise offrira pour l'été 2019, une série de spectacles en amerique du nord. Commencez déjà à réserver vous tickets pour la suivre dans cette bell ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Le directeur du stade omnisports de Yaoundé dit oui pour le concert géant Maître Gim's

En prélude des concerts de Maître Gim's au Cameroun, respectivement le 20 avril à Douala à la maison du parti et le 22 avril à Yaoundé au stade omnisports Ahmadou Ahidjo.

Le spect ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

Dj kunta donne le pouvoir au reggae le 23 juin 2017.

C'est désormais un rituel quasiment mensuel l'organisation des spectacles thématiques par la structure Eboo prod. Après le succès de la soirée The night révélation, le comité d'organisation de ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

*Eyes On Cameroon* Second Edition Reload - juin 2017

C'est effectif, la 2e édition du plus grand festival Camerounais de la Diaspora se tiendra le 24 juin 2017 dès 10h à Gaufelden (ALLEMAGNE).
Enjoy our cultural treasures. ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

FEROS le grand retour

Le leader du mystique groupe du Bantou Po Si en mouvement ce vendredi 31 MARS 2017 au parallèle club pour vous présenter son album solo , une richesse locale dans les sonorités et un style vocal ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois

FRIDAY'S FUN TIME

La journaliste culturelle, manager, agent d'artistes, etc... LOVE LAURE MEKE lance un nouveau concept à Douala capitale économique du Cameroun, sa ville de résidence.
FRIDAY'S FUN TIME est l ...

Voir l'article
- Lu 1507 fois
VIDéOS
Clips Officiels
Lyrics
MP3
Afro-beat
Afro-pop
LECTURES
Infos
Articles
AGENDA
Spectacles
Festivals
MUSIQUE
Découvertes
à écouter
CONCEPTS
Kenzo Gang 237
RP TV
ACTUALITé
à la une
Football
ADRESSES
Communicateurs
Manager
ACHATS
CD
Swaggs